Avec une diversité des approches et des formations, les « psys » sont parfois difficiles à distinguer. 

Pour vous repérer, voici de brèves descriptions permettant d’y voir plus clair.

 

LE PSYCHOlOgUE

Le titre de psychologue est protégé par la loi (n°85-772 du 25 juillet 1985). Il est délivré aux personnes ayant effectuées une formation universitaire de type bac + 5 en Psychologie. Le psychologue possède un numéro ADELI enregistré à l’Agence Régionale de Santé de son lieu d’exercice professionnel, garantissant l’authenticité de ses diplômes et son droit d’exercer.

La formation de psychologue est centrée sur la compréhension du fonctionnement humain et des comportements. Il connaît les techniques d’entretien et peut avoir recours aux tests psychologiques. Le psychologue utilise différentes méthodes de thérapies en fonction de ses spécialisations.

Il est en mesure d’identifier des pathologies mentales lorsque celui-ci s’est spécialisé en psychopathologie. Tout au long de sa carrière, le psychologue continue à se former et à actualiser ses connaissances.

Le psychologue est tenu au secret professionnel de par son code de déontologie. Il vous proposera dans le cadre de son cabinet, une écoute bienveillante, sans jugement et en toute confidentialité.

LE PSYCHOTHéRAPEUTE

Il n’existe pas de diplôme d’Etat reconnu pour exercer la profession de psychothérapeute : l’usage du titre de psychothérapeute est réservé aux titulaires d’un diplôme de docteur en médecine et aux psychologues.

Selon le décret n° 2010-534 du 20 mai 2010 relatif à l’usage du titre de psychothérapeute, il faut obligatoirement valider une formation en psychopathologie clinique de 400 heures minimum et un stage pratique de cinq mois minimum.

LE PSYCHANALYSTE

Il n’existe pas de diplôme d’Etat reconnu pour devenir psychanalyste. Il fait en général partie d’une société psychanalytique qui se porte garant de sa pratique. Il a suivi une psychanalyse personnelle complétée par une formation à la pratique psychanalytique.

C’est chez le psychanalyste que l’on peut s’allonger sur un divan, une position censée favoriser la relaxation. le patient exprime librement ses pensées, émotions, souvenirs et autres fantasmes. Pendant ce temps, le psychanalyste intervient peu, il guide uniquement le patient dans l’exploration de son inconscient.

Le titre de psychanalyste n’est pas réglementé en France, il est donc important de bien se renseigner sur les références de la personne. Une psychanalyse est une démarche personnelle et longue basée sur l’élaboration des mécanismes inconscients à travers la parole.

LE PSYCHIATRE

C’est un médecin de formation, qui s’est spécialisé dans le domaine de la santé mentale. Il peut vous prescrire des médicaments. Certains psychiatres ont une formation spécifique de psychothérapeute, mais ce n’est pas le cas de tous. C’est le seul à être remboursé par la Sécurité Sociale.